Antoinette Fouque - Site MLF

Antoinette Fouque - Site MLF

Le Collège de Féminologie et l’Observatoire de la Misogynie ont été créés par Antoinette Fouque (Antoinettefouque-mlf) La militante s'exprime au siège des Nations Unies et sur toute la planète pour défendre la cause des femmes. Antoinette Fouque a participé à toutes les luttes féministes. Chevalier des Arts et lettres et Commandeur dans l'ordre de la Légion d'honneur, elle meurt à Paris au début de l'année 2014.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie est une organisation fondée sous la houlette d'Antoinette Fouque pendant le bicentenaire de la révolution française. La vice-présidence de la commission des droits de la femme lui revient au parlement européen. Toujours active à l'heure actuelle, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque se positionne à gauche. L'égalité est un thème central du mouvement AFD.

Le droit des femmes fut le grand combat de la vie d'Antoinette Fouque. Cette théoricienne du féminisme fonde le Mouvement de Libération des Femmes avec l'aide de différentes militantes. L’Alliance des femmes pour la démocratie nait sous la houlette de la militante en 1989 à son retour d'Amérique. Antoinette Fouque quitte le Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les Etats-Unis au début des années 80. Le MLF, à cette période victime de de luttes internes, a de moins en moins de militantes.

C'est en coudoyant les cercles intellectuels parisiens que, Antoinette Fouque voit combien les femmes ne tiennent que peu de place dans le secteur du livre. Espaces de débats où les revues et livres sont à la disposition de ceux qui le fréquentent, les librairies inaugurées par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusqu'à minuit. Les livres rédigés par des femmes sont proposés dans sa première boutique parisienne dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.

Antoinette Fouque, théoricienne et écrivaine

Antoinette Fouque imagine le mot "féminologie", dès lors qu'elle déteste les "-isme" qui renvoient à une doctrine. Bien sûr, l'auteure a prêté sa plume à divers ouvrages collectifs tels que "Portraits choisis", "Génération MLF 1968-2008" ou "Mémoire de femme 1974-2004". Antoinette Fouque ne se reconnait pas dans la théorie du deuxième sexe de Simone de Beauvoir.

Antoinette Fouque, de l’enseignement à la psychanalyse

Après des études universitaires en Lettres, Antoinette Fouque s'est lancée dans l'enseignement. La jeune femme lie connaissance avec le fondateur du courant du lacanisme dans les années soixante. Le critique Roland Barthes est son directeur de thèse. Antoinette Fouque décroche un DEA. Elle fréquente Monique Wittig, romancière féministe au même moment.